Cet article date de plus de neuf ans.

Iran : un attentat contre une mosquée chiite fait au moins 36 morts

L'attentat s'est produit devant une mosquée chiite, dans le sud-est de l'Iran, en pleine cérémonie de deuil de l'Achoura. Au moins 36 personnes ont été tuées et 50 blessées selon un bilan encore provisoire.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Radio France © France Info)

Au moins 36 personnes, dont des femmes et des enfants, ont péri dans un attentat-suicide aujourd'hui à Chabahar, dans la province de Sistan-Balouchistan, frontalière du Pakistan et de l'Afghanistan.

"Les terroristes étaient deux et ont été identifiés avant de mener toute action, mais l'un est parvenu à faire exploser sa ceinture d'explosifs ", indique le préfet de Chabahar Ali Bateni cité par Irna. "Le principal responsable de cette action terroriste a été arrêté", précise-t-il.

Selon les médias, l'attentat s'est produit devant une mosquée chiite pendant les cérémonies de Tassoua, veille de l'Achoura qui commémore la mort de l'imam Hossein, troisième imam du chiisme, à la bataille de Kerbala en l'an 680.

En juillet dernier, un autre attentat avait déjà visé une mosquée chiite du sud-est de l'Iran, à Zahedan, également lors d'une cérémonie religieuse réunissant des Gardiens de la révolution, l'armée idéologique du régime islamique. Il y avait eu 28 morts.

Cet attentat avait été revendiqué par le mouvement Joundallah (armée de Dieu), auteur de nombreuses attaques contre les forces armées et de nombreux enlèvements au Sistan-Balouchistan, théâtre depuis dix ans d'une rébellion sanglante menée par des séparatistes sunnites de l'ethnie balouche.

Cécile Mimaut, avec agences

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.