Cet article date de plus de sept ans.

Irak : une province entière tombe aux mains des insurgés

Les rebelles, hostiles au pouvoir en place, contrôlent désormais Mossoul, la deuxième ville du pays.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des soldats irakiens envoyés à Mossoul, dans le nord du pays, pour lutter contre les insurgés, le 8 juin 2014. (HAIDAR HAMDANI / AFP)

Avec cette prise, les rebelles portent un coup majeur aux autorités, qui semblent incapables de stopper leurs avancées. L'ensemble de la province de Ninive, dans le nord de l'Irak, est tombée mardi 10 juin aux mains des insurgés, annonce le chef du Parlement irakien.

Une situation sécuritaire chaotique

C'est la première fois que les rebelles prennent toute une province dans le pays. Ils contrôlent désormais Mossoul, la deuxième ville du pays. Selon un officier de haut rang, c'est le groupe jihadiste de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) qui a pris la ville, une information qui n'a pour l'heure pas été confirmée de source officielle.

La chute de cette ville sunnite aux mains d'hommes armés hostiles au pouvoir témoigne de la situation sécuritaire chaotique en Irak. Une crise alimentée par les profondes divergences politiques et luttes d'influence ainsi que par le conflit en Syrie voisine.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Proche-orient

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.