Cet article date de plus de cinq ans.

Incendie de Dubaï : un photographe a passé de longues minutes suspendu au-dessus du vide

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Incendie de Dubaï : un photographe a passé de longues minutes suspendu au-dessus du vide
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Craignant de mourir, il s'était suspendu au câble de la nacelle des laveurs de carreaux. France 2 revient sur son histoire.

Jeudi 31 décembre, l'une des plus hautes tours de Dubaï (Émirats arabes unis) a été ravagée par les flammes. Le hall d'entrée est calciné, comme l'édifice, noirci par les flammes. Cet hôtel cinq étoiles de 63 étages est devenu hier soir une tour infernale, un véritable brasier. Les flammes se propagent à la vitesse de la foudre et dans un centre commercial voisin, les clients craignent le pire. Ils sont appelés à garder leur sang-froid, mais la plupart courent. Des Français sont présents également. Ils se disent paniqués.

Au-dessus du vide

Au 48e étage, un photographe se trouve sur un balcon de l'immeuble. Il est cerné par les flammes. Craignant de mourir, il se suspend au câble de la nacelle des laveurs de carreaux. Le photographe filme la scène à peine croyable. Il restera trente minutes suspendu au-dessus du vide avant d'être secouru par les pompiers. 16 personnes seulement ont été blessées dans cet incendie dont les images laissent craindre un bilan plus important. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Incendie monstre à Dubaï

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.