Cet article date de plus de huit ans.

Gaza. La Fifa s'engage à reconstruire le Palestine Stadium

Le stade de Gaza a été partiellement détruit par des frappes de l'aviation israélienne il y a quelques jours.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des Palestiniens inspectent le stade partiellement détruit de Gaza, le 22 novembre 2012. (MAXPPP)

GAZA - Opération sincère ou coup de com' de la Fifa ? Le secrétaire général de la Fédération internationale de football (Fifa), Jérôme Valcke, a promis, mardi 27 novembre, que la Fifa allait "reconstruire" le Palestine Stadium de Gaza, partiellement détruit par des frappes de l'aviation israélienne il y a quelques jours.

"Nous pensons que reconstruire des infrastructures footballistiques qui ont été détruites font partie de nos prérogatives", a déclaré Jérôme Valcke au site internet de la Fifa. "Le football réunit les gens et nous soutiendrons toute reconstruction nécessaire d'une infrastructure détruite lors d'une catastrophe."

Le stade utilisé pour lancer des roquettes ?

L'aviation israélienne a bombardé le Palestine Stadium, l'un des stades qui accueille la sélection de Palestine et dont la capacité est de 10 000 places, causant des dommages estimés à plusieurs millions de dollars.

"L'enceinte du stade était utilisée pour lancer des roquettes vers Jérusalem et Tel Aviv", a déclaré mardi un porte-parole de l'armée israélienne pour justifier les frappes aériennes. Les frappes israéliennes avaient causé des dégâts importants au bâtiment lui-même, ainsi qu'à un immeuble voisin, et laissé quatre larges trous dans la pelouse.

La Fifa, qui avait déjà soutenu des projets de développement du football dans la bande de Gaza et en Cisjordanie, mais aussi en Israël, avait déjà soutenu la reconstruction du stade après un bombardement en 2006.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.