Journaliste assassiné : l'Arabie saoudite reconnaît que Jamal Kashoggi est mort

L'Arabie saoudite a reconnu dans la nuit de vendredi 19 octobre que le journaliste avait été tué à Istanbul (Turquie).

Voir la vidéo
FRANCE 2

Les autorités saoudiennes ont officiellement reconnu que Jamal Kashoggi est bien mort au consulat saoudien d'Istanbul (Turquie). Selon le régime de Riad, le journaliste serait mort dans une bagarre. Le 2 octobre dernier, Jamal Kashoggi entrait au consulat et n'en est jamais ressorti. Depuis, l'Arabie saoudite se contentait d'enquêter sur sa disparition, sans reconnaître son décès. Après une perquisition menée par les autorités turques et une pression internationale, l'Arabie saoudite offre aujourd'hui une nouvelle version des faits qui semble convaincre le président américain. Les sanctions économiques ont donc été levées.

Une version officielle remise en question

Les Saoudiens annoncent aussi l'arrestation de 18 suspects, tous de nationalité saoudienne, mais aussi le limogeage de hauts responsables dont un général proche du prince héritier Mohammed Ben Salmane. Ce qui laisse planer le doute sur l'implication personnelle de ce dernier. La version officielle ne suffit pas à la fiancée du journaliste. Dans un tweet, elle pleure une nouvelle fois la disparition de Jamal Kashoggi et pose une question encore sans réponse : "Où est le corps du martyre Kashoggi ?".

Le JT
Les autres sujets du JT
Le journaliste saoudien Jamal Khashogg, le 16 mai 2010 à Ryad, en Arabie Saoudite.
Le journaliste saoudien Jamal Khashogg, le 16 mai 2010 à Ryad, en Arabie Saoudite. (AFP)