Affaire Khashoggi : le prince d'Arabie Saoudite s'exprime enfin, face à la pression internationale

Mohammed Ben Salmane a pris la parole lors du "Davos du désert", un sommet économique boudé par de nombreux investisseurs à cause de la mort de Jamal Khashoggi.

FRANCE 2

Emmanuel Macron a réagi, à l'instar de la communauté internationale, à la mort du journaliste saoudien Jamal Khashoggi. Plus tard, c'est le, prince héritier d'Arabie Saoudite qui a pris la parole devant des investisseurs internationaux réunis à Riyad (Arabie Saoudite). "L'incident qui s'est déroulé est douloureux pour tous les Saoudiens. Il est douloureux pour tous les habitants de la planète. C'est un incident hideux, personne ne peut le justifier", a concédé Mohammed Ben Salmane lors d'un sommet d'investisseurs qui a connu de nombreux désistements à la suite du scandale Khashoggi.

Macron menace de prendre des sanctions

Car derrière les sourires de façade pour faire bonne figure, "MBS" subit des pressions des dirigeants mondiaux. "La France n'hésitera pas à prendre, en lien avec ses partenaires, des sanctions internationales contre les coupables", a communiqué l'Élysée à la suite de la conversation d'Emmanuel Macron avec le prince saoudien.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le prince héritier d\'Arabie saoudite Mohammed ben Salman le 23 octobre 2018.
Le prince héritier d'Arabie saoudite Mohammed ben Salman le 23 octobre 2018. (FAYEZ NURELDINE / AFP)