Cet article date de plus de huit ans.

Des footballeurs contre l'Euro des moins de 21 ans en Israël

Une soixantaine de footballeurs professionnels, dont Didier Drogba, Eden Hazard ou encore Jérémy Ménez, ont adressé une lettre à l'UEFA.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le joueur Jérémy Ménez durant une conférence de presse à Clairefontaine, près de Paris, le 13 octobre 2012. (FRANCK FIFE / AFP)

FOOT - Alors qu'Israël a déjà pris des mesures de rétorsion après le vote à l'ONU accordant à la la Palestine le statut d'Etat observateur, des footballeurs se mobilisent pour soutenir les Palestiniens. Une soixantaine de professionnels du foot, dont Didier Drogba, Eden Hazard ou encore Jérémy Ménez, ont adressé une lettre à l'UEFA. Ils protestent contre la décision de celle-ci de confier à Israël l'organisation de l'Euro-2013 des moins de 21 ans.

Les signataires estiment que l'instance européenne du football ferme les yeux sur la récente offensive israélienne sur la bande de Gaza. Ils expriment "(leur) solidarité avec le peuple de Gaza qui vit depuis trop longtemps en état de siège, et dont on refuse les droits humains les plus fondamentaux: la dignité et la liberté", selon la lettre. "Les derniers bombardements israéliens sur Gaza, provoquant la mort d'une centaine de civils, ont été une nouvelle offense à la conscience du monde", dit la lettre.

Les signataires évoquent aussi le bombardement du Palestine Stadium de Gaza, le 10 novembre, qui a tué quatre adolescents, ou encore la situation d'Omar Rowis (23 ans) et Mohammed Nemer (22 ans) du club d'Al Amari, emprisonnés en Israël. "C'est inacceptable que des enfants soient tués alors qu'ils jouent au football. Dans ces circonstances, l'accueil du Championnat d'Europe des moins de 21 ans, serait perçu comme une récompense pour des actes, contraires aux valeurs du sport", continue la lettre, qui demande que "(les Palestiniens) soient protégés par la communauté internationale".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Proche-orient

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.