Arabie saoudite : le cinéma à nouveau autorisé après 35 ans d'interdiction

En Arabie saoudite, aller au cinéma est à nouveau autorisé, après 35 ans d'interdiction. La première séance a eu lieu mercredi 18 avril à Riyad. Depuis son arrivée au pouvoir en juin dernier, le prince Salmane peaufine son image de réformateur.

France 3

Pour cette inauguration historique, les Saoudiens ont fait les choses en grand. Au cœur de Riyad, une poignée d'invités triés sur le volet vont tester la première salle de cinéma du royaume. Elles étaient interdites depuis 35 ans dans ce pays ultraconservateur. Au programme, un blockbuster américain, le tout servi avec du pop-corn. De quoi ravir les spectateurs. AMC, le plus gros exploitant américain de salles de cinéma, se frotte les mains : il prévoit d'ouvrir 40 multiplexes dans les cinq prochaines années.

Une révolution encadrée

Plus de culture ou encore le droit pour les femmes de conduire ou d'accéder aux stades et aux salles de spectacle : depuis qu'il est aux affaires, le prince héritier Mohammed ben Salmane multiplie les gestes de bonne volonté, mais dans les cinémas, c'est une lente libération. L'Arabie saoudite entame une révolution, oui, mais encadrée. Le jeune monarque, qui cherche à asseoir son pouvoir, n'a pas hésité à procéder à des purges sans précédent.

Le JT
Les autres sujets du JT
En Arabie saoudite, aller au cinéma est à nouveau autorisé, après 35 ans d\'interdiction. La première séance a eu lieu mercredi 18 avril à Riyad. Depuis son arrivée au pouvoir en juin dernier, le prince Salmane peaufine son image de réformateur.
En Arabie saoudite, aller au cinéma est à nouveau autorisé, après 35 ans d'interdiction. La première séance a eu lieu mercredi 18 avril à Riyad. Depuis son arrivée au pouvoir en juin dernier, le prince Salmane peaufine son image de réformateur. (France 3)