Cet article date de plus de neuf ans.

Annulation du grand prix de Formule 1 de Bahreïn

Les organisateurs ont annoncé l'annulation du grand prix de Formule 1 de Bahreïn, à cause des manifestations antigouvernementales qui agitent le pays actuellement.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Radio France © Reuters / Yannis Behrakis)

Bahreïn devait accueillir le 13 mars le grand prix d'ouverture de la saison de
Formule 1. Mais les organisateurs viennent d'annoncer l'annulation de la course à cause de l'agitation politique dans le royaume du Moyen-Orient.

"Le Bahrein International Circuit (BIC) a annoncé
aujourd'hui que le royaume de Bahreïn se retirait de
l'organisation du Grand Prix de F1 afin que le pays puisse se
consacrer au processus de dialogue national", peut-on lire dans
un communiqué.

Aucune date n'a été précisée pour un éventuel report.

Au huitième jour de la contestation, le bilan de la répression à Bahreïn s’est alourdi à sept morts. Les manifestants radicalisent leurs revendications, réclamant à présent la fin du règne de la dynastie des Al-Khalifa.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.