VIDEO. Jean Tirole, prix Nobel d'Economie, "prêt à aider" le gouvernement

L'universitaire de 61 ans, fondateur de la Toulouse School of Economics, était l'invité du JT de 20 heures sur France 2, quelques heures après avoir reçu la prestigieuse distinction.

France 2

"C'est un moment merveilleux", reconnaît Jean Tirole, avant d'ajouter : "J'aurai besoin de quelques jours ou quelques semaines pour m'en remettre." L'universitaire français de 61 ans était l'invité du JT de 20 heures sur France 2, lundi 13 octobre, quelques heures après avoir reçu le prix Nobel d'économie.

"La France a beaucoup d'atouts mais des handicaps"

L'économiste, fondateur de la Toulouse School of Economics, a livré une brève analyse de la situation économique hexagonale : "La France a beaucoup d'atouts, beaucoup de capital humain, beaucoup de très bons chercheurs, beaucoup de bonnes entreprises. Mais elle a aussi des handicaps sur le marché du travail. Elle a aussi une structure de l'Etat un peu trop lourde pour le modèle social qu'elle a."

Le chercheur qui ne rentre pas vraiment dans une case si l'on s'en tient à la dichotomie des économistes libéraux contre les étatistes avance : "On veut tous garder le modèle social, c'est tout à fait important. Mais il faudrait le faire à moindre coût. C'est possible : les Scandinaves l'ont montré."

Un marché de l'emploi "assez catastrophique" 

"Je suis prêt à aider tout gouvernement", a déclaré le scientifique qui s'est expliqué : "Je suis un fonctionnaire, au service de mon pays, comme tous les chercheurs. J'essaie de faire des choses qui sont appliquées, qui sont utiles." Le dirigeant de la Toulouse School of Economics a toutefois toujours résisté jusqu'à présent à la tradition intellectuelle bien française de participer au débat public, voire médiatique.

Salué par les politiques à l'occasion de son prix Nobel, Jean Tirole n'a pourtant pas toujours été écouté d'eux, notamment quand il proposait dès 2003 une réforme de grande envergure du marché de l'emploi en France, ce marché qu'il a qualifié d'"assez catastrophique" lundi.

Jean Tirole, prix Nobel français d\'économie, dans son bureau de la Toulouse School of Economics, le 13 octobre 2014.
Jean Tirole, prix Nobel français d'économie, dans son bureau de la Toulouse School of Economics, le 13 octobre 2014. (REMY GABALDA / AFP)