Cet article date de plus de neuf ans.

Près de neuf ans après le début de la guerre, les derniers soldats américains ont quitté l'Irak

L’armée américaine a quitté à l’aube l’Irak. Les derniers soldats sont partis pour le Koweit près de neufs ans après avoir envahi le pays et avoir délogé du pouvoir l’ancien dictateur Saddam Hussein.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Mario Tama AFP)

Leur départ était annoncé pour noël, c’est finalement avec
un peu d’avance et par surprise que les derniers soldats américains ont quitté
le sol irakien. Le dernier convoi était composé de 110 véhicules transportant
environ 500 soldats notamment de la 3ème brigade de la 1ère
division de cavalerie. Officiellement, l’histoire retiendra que c’est à 7H30
que les américains ont passé la frontière.

L’armée américaine a compté jusqu’à 170.000 hommes en Irak
dispersés sur 505 bases. Dans les faits, il restera encore 157 militaires US
chargés d’entrainer les forces de sécurité irakienne et chargés d’assurer la
sécurité de l’ambassade américaine à Bagdad.

Il y a 9 ans, les américains faisaient le voyage dans l’autre
sens

Le 20 mars 2003, les forces américaines avaient fait le
voyage dans l’autre sens. A l’époque, il s’agissait d’envahir le pays pour
renverser l’ancien dictateur Saddam Hussein., pendu depuis. Entre ce mois de
mars 2003 et ce mois de décembre 2011, les américains auront dépensé 770
milliards de dollars. Ils auront perdu également 4.474 soldats et auront  ramené 32.000 militaires blessés au pays.  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.