Cet article date de plus de quatre ans.

Policiers tués à Bâton-Rouge : ce que l'on sait du tireur

Après Dallas, c'est à Bâton-Rouge en Louisiane que trois policiers sont morts et trois autres ont été blessés, dont un gravement. Les circonstances de cette fusillade restent imprécises, même si les premiers éléments accréditent l'hypothèse d'une embuscade, moins de deux semaines après la tuerie de Dallas,
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (L'une des voitures de police cible du sniper © REUTERS / Jonathan Bachman)

 Le tireur présumé s’appelait Gavin Long. Selon le Pentagone, cet ancien Marine avait passé huit mois en Irak en 2008. Il fêtait ses 29 ans le jour de la fusillade. Long vivait à Kansas City dans le Missouri, à plus de 1000 kilomètres de Bâton-Rouge. 

A LIRE AUSSI ►►► 3 policiers tués aux Etats-Unis dans une fusillade à Bâton-Rouge

Dimanche matin, prévenue de la présence d’un homme armé au bord de la route, la police se rend sur place et est accueillie par des coups de feu à proximité d’une station-service. D'après les enregistrements radio rendus publics, il a fallu six minutes aux forces de l’ordre pour parvenir à localiser le suspect qui a finalement été abattu. 

Les motifs du tireur, un Afro-Américain, restent inconnus. Mais depuis plusieurs semaines, la question raciale a mis les Etats-Unis sous tensions, particulièrement à Bâton-Rouge où un Noir a été tué par des officiers blancs début juillet. Dans une courte intervention, Barack Obama a rappelé que rien ne justifiait une attaque sur les forces de l’ordre et invité à l’unité. Quelques heures plus tôt, Donald Trump avait critiqué le manque de leadership dans le pays.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.