Cet article date de plus de huit ans.

Pluie et vents violents au Mexique : 230.000 sinistrés

Depuis ce week-end, le Mexique est frappé par deux tempêtes tropicales, Manuel sur sa côte Pacifique et Ingrid dans l'Est. Dernier bilan : 40 morts, 23.000 personnes évacués et 230.000 sinistrés.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Reuters)

Plus de 20 des 32 États mexicains sont concernés depuis samedi par ces pluies et vents violents soit "plus des deux tiers du territoire " selon le ministre de l'Intérieur. Inondations, glissements de terrain, cours d'eau en crue, des habitations et des voies de communication endommagées.

Le pays se trouve sous l'effet conjugué des tempêtes tropicales Manuel, sur sa côte Pacifique, et Ingrid, dans l'est du pays. Depuis que les conditions météorologiques sont enregistrées, jamais le Mexique n'avait ainsi été attaqué sur ses deux côtes en même temps. 

40.000 touristes bloqués à Acapulco

Qelque 40.000 personnes - des touristes mexicains ou étrangers - sont bloqués dans la station balnéaire d'Acapulco, sur l'océan Pacifique.  L'aéroport international a été isolé et la route reliant Acapulco à Mexico est coupée. 

Le  président mexicain Enrique Peña Nietoa s'est rendu sur place lundi soir. Les traditionnelles cérémonies de l'Indépendance, qui devaient être célébrées dimanche soir, ont été annulées.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.