Cet article date de plus de sept ans.

LA PHOTO. Israël: les Palestiniens veulent prier à al-Aqsa malgré l'interdit

Dernière ligne droite meurtrière du Ramadan entre Israël et la Cisjordanie. Attaques à l'arme blanche et ripostes aux armes à feu ont créé une situation de guerre civile au corps à corps entre Israéliens et Palestiniens. En dépit du mur de séparation, ces violences ont coûté la vie à 213 Palestiniens, 33 Israéliens, 2 Américains, 1 Erythréen et 1 Soudanais depuis le mois d'octobre 2015.
Article rédigé par Alain Chémali
France Télévisions
Publié
Bravant les restrictions d'âge et le déploiement de milliers de policiers israéliens dans et autour de la Ville sainte, ils escaladent le mur de séparation au niveau du village d'al-Ram. Leur objectif: se rendre sur l'esplanade des Mosquées pour la dernière prière du vendredi du Ramadan. Certains imams ont déjà fixé la date de l'Aïd el Fitr, la fête qui marque la fin du mois sacré du jeûn musulman, au 5 juillet 2016. (Issam Rimawi/ANADOLU AGENCY/AFP - Juillet 2016)

Des Palestiniens font le mur à Jérusalem Bravant les restrictions d'âge et le déploiement de milliers de policiers israéliens dans et autour de la Ville sainte, ils escaladent le mur de séparation au niveau du village d'al-Ram. Leur objectif: se rendre sur l'esplanade des Mosquées pour la dernière prière du vendredi du Ramadan. Certains imams ont déjà fixé la date de l'Aïd el Fitr, la fête qui marque la fin du mois sacré du jeûn musulman, au 5 juillet 2016.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.