Pakistan : des suspects arrêtés après la tentative d'assassinat sur Malala Yousufzai

Plusieurs personnes suspectées d'être impliquées dans la tentative de meurtre de Malala Yousufzai ont été interpellées vendredi au Pakistan. On ignore encore le nombre d'interpellés et le rôle qu'ils auraient joué au cours de l'attentat commis mercredi.

(Reuters)

Plusieurs suspects ont été
interpellés hier au Pakistan suite à la tentative d'assassinat sur Malala
Yousufzai
. On ignore encore leur nombre et leur rôle pendant l'attentat. Le Chef
de la police de Mingora, ville où Malala Yousufzai s'est faite agresser, n'a
pas souhaité en dire plus, afin de ne pas gêner le déroulement de l'enquête.

Les autorités pakistanaises ont promis une récompense de 100.000 dollars pour des informations qui permettraient de retrouver les responsables de l'attentat.

Les deux hommes armés qui ont
tiré sur la jeune pakistanaise sont toujours recherchés selon Rheman Malik, le ministre de l'Intérieur
pakistanais.

Son état est stable

La jeune pakistanaise est toujours placée sous respiration artificielle à l'hôpital militaire de Rawalpindi. Selon un communiqué de l'armée:"Une équipe de médecins suit en permanence l'évolution de son état de santé" .

Mercredi, Malala Yousufzai s'était
faite agresser 
alors qu'elle rentrait de l'école dirigée par son père, qui milite
lui aussi pour l'éducation des filles.

Malala Yousufzai s'était fait
connaître au monde entier en 2009 quand elle avait dénoncé sur un blog de la
BBC
les violences commises par les talibans. L'an dernier, le gouvernement
pakistanais lui a remis le premier prix national pour la paix.

Dernièrement, la jeune fille
avait reçu plusieurs avertissements lui demandant d'arrêter sa promotion de " l'activité  occidentale  ".

Vendredi, un porte-parole des talibans de la vallée du Swat a affirmé que ses dirigeants avaient décidé de la tuer il y a déjà deux mois.