Cet article date de plus de sept ans.

Pakistan : 21 soldats enlevés tués par des talibans, 19 morts dans un attentat

Un attentat à la voiture piégée a fait au moins 19 morts et 25 blessés dans une ville proche de la frontière avec l'Afghanistan et l'Iran. Quelques heures plus tôt, un responsable du gouvernement local annonçait que des talibans ont abattu 21 soldats pakistanais enlevés il y a quatre jours dans le nord-ouest du pays.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

"Nous avons trouvé les corps criblés de balles de 21 membres des services de sécurité il y a peu de temps dans une zone inhabitée ", a déclaré à l'AFP un responsable du gouvernement local dans le nord-ouest du Pakistan.

Ces corps sont ceux de soldats pakistanais, membres d'une unité paramilitaire, enlevés jeudi lors de l'attaque de deux bases des forces gouvernementales à la sortie de Peshawar, grande ville du Nord-Ouest du pays, par environ 200 insurgés lourdement armés.

Des talibans ont reconnu être les auteurs de l'enlèvement des soldats, selon le responsable local. La région est située près de zones tribales considérées comme des bastions de talibans et d'insurgés liés à Al-Qaïda.

Près de 20 morts dans un attentat

Quelques heures plus tard, une bombe, placée dans un véhicule, a explosé à une trentaine de kilomètres de Quetta, la capitale du Baloutchistan, dans le disctrict de Mastung, province instable du Pakistan, limitrophe de l'Afghanistan et de l'Iran. L'explosif a été déclenché par une télécommande, au passage de trois autocars qui transportait des pèlerins chiites.

"Au moins 19 personnes ont été tuées et 25 autres blessées " a déclaré un responsable local. Certains corps ont été calcinés. C'est l'un des attentats les plus meurtriers perpétrés cette année contre la communauté chiite, qui représente 20% de la population totale du Pakistan.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.