Cet article date de plus de six ans.

Naufrage en Corée du Sud : le capitaine du ferry condamné à 36 ans de prison

Il a été jugé coupable d'"homicide par négligence aggravée".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le ferry "Sewol", naufragé au large de l'île de Byungpoong (Corée du Sud), le 16 avril 2014. (DONG-A ILBO / AFP)

Il échappe à la peine de mort, requise par le parquet. Le capitaine du ferry sud-coréen qui avait fait naufrage en avril, Lee-Joon Seok, a été condamné à 36 ans de prison, pour "homicide par négligence aggravée", mardi 11 novembre. Il était accusé d'avoir menti et abandonné des centaines de passagers, en majorité des lycéens, qui avaient trouvé la mort dans le naufrage du Sewol.

L'ingénieur en chef du ferry a également été déclaré coupable d'homicide, pour ne pas avoir aidé deux membres d'équipage blessés. Il a été condamné à 30 ans de prison.

Le ferry, bondé, avait fait naufrage le 16 avril alors qu'il assurait la liaison avec l'île de Jeju. Seuls 172 des 476 passagers et membres d'équipage ont pu être secourus. Sur les 304 personnes dont la mort a été confirmée ou qui sont encore portées disparues, 250 étaient des lycéens. La Corée du Sud a annoncé mardi qu'elle mettait fin aux recherches pour tenter de retrouver neuf occupants du ferry toujours portés disparus.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Naufrage en Corée du Sud

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.