Sommet de l'Otan : les pays alliés s'engagent à consacrer "au moins 2%" de leur produit intérieur brut aux dépenses militaires

Jens Stoltenberg a également évoqué l'éventuelle entrée de l'Ukraine au sein de l'organisation.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
Le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, donne une conférence de presse à Vilnius (Lituanie), le 11 juillet 2023. (DURSUN AYDEMIR / ANADOLU AGENCY / AFP)

Les dirigeants des pays membres de l'Otan, réunis en sommet à Vilnius, se sont engagés à consacrer chaque année "au moins 2%" de leur PIB aux dépenses militaires. Le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, l'a officiellement annoncé mardi 11 juillet lors d'un point-presse. "Onze alliés ont désormais atteint ou dépassé ce cap. Nous nous attendons à ce que ce chiffre augmente de manière significative l'année prochaine", a-t-il précisé.

Jens Stoltenberg a également évoqué l'éventuelle entrée de l'Ukraine au sein de l'alliance. "Nous avons clairement indiqué que nous inviterons l'Ukraine à rejoindre l'Otan quand les Alliés seront d'accord et quand les conditions seront réunies", a-t-il déclaré.

"C'est la première fois que nous utilisons le mot 'invitation'", a-t-il insisté, interrogé sur le mécontentement exprimé quelques heures plus tôt par le président ukrainien. "Il semble qu'il n'y ait aucune volonté ni de donner à l'Ukraine une invitation à l'Otan, ni d'en faire un membre de l'Alliance", avait-il lancé, dans un tweet très virulent, jugeant "absurde" que son pays n'ait pas de calendrier d'adhésion.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Otan

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.