Cet article date de plus de huit ans.

Obama veut traquer l'Etat islamique "en Syrie, comme en Irak"

Dans une courte intervention tôt ce jeudi matin, le président américain a annoncé son intention d'intensifier sa lutte contre les djihadistes de l'Etat islamique. Il va autoriser pour la première fois des frappes aériennes en Syrie.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Barack Obama a présenté cette nuit son plan d'attaque contre l'Etat islamique © REUTERS)

 "J'ai dit clairement que nous traquerons les terroristes qui menacent notre pays où qu'ils soient. Cela signifie que je n'hésiterai pas à agir contre l'EIIL en Syrie, ainsi qu'en Irak. C'est un principe central de ma présidence : si vous menacez l'Amérique, vous ne trouverez aucun abri sûr " a déclaré le président américain.

"Notre objectif est clair. Nous allons affaiblir et au final détruire l'Etat Islamique" (Barack Obama)
écouter
Obama veut traquer l'Etat islamique "en Syrie, comme en Irak", décryptage Frédéric Carbonne
écouter

Barack Obama a aussi annoncé l'envoi de "475 conseillers supplémentaires en Irak ". Mais il a cherché à rassurer ses compatriotes : "Ces forces américaines n'auront pas une mission de combat --nous ne nous laisserons pas entraîner dans une autre guerre terrestre en Irak" .    Les Etats-Unis vont aussi augmenter "notre aide militaire à l'opposition syrienne. Ce soir, j'appelle à nouveau le Congrès à nous donner l'autorité et les ressources supplémentaires pour former et équiper ces combattants."  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.