Rave party illégale à Lieuron : huit personnes placées en garde à vue

Dimanche 3 janvier, l'enquête se concentre sur les organisateurs de la rave party illégale organisée à Lieuron (Ille-et-Vilaine) jeudi 31 décembre. Huit personnes se trouvent toujours en garde à vue. 

FRANCE 2

Dans l'après-midi du samedi 2 janvier, c'est à Iffendic (Ille-et-Vilaine), une petite commune située à une quarantaine de kilomètres de la rave party organisée illégalement pour le Nouvel An, que deux des organisateurs présumés ont été interpellés. Il s'agit de deux hommes âgés de 23 ans, chez lesquels les enquêteurs ont retrouvé du matériel de sonorisation, des produits stupéfiants, ainsi que d'importantes sommes d'argent, laissant supposer qu'il s'agit de la recette de la soirée.  

"Il y avait une tension, une violence réelle" 

Autre priorité pour les enquêteurs : identifier les auteurs des violences à l'encontre des gendarmes, commises dans la nuit du jeudi 31 décembre, lorsqu'ils sont intervenus pour interrompre la fête. "Je peux vous garantir qu'il y avait une tension, une violence réelle sur le site", a déclaré le général Pierre Sauvegrain, commandant de gendarmerie de la région Bretagne, samedi 2 janvier. Dimanche 3 janvier au matin, huit personnes étaient toujours en garde à vue.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des gendarmes encadrent la dispersion de la rave-party de Lieuron (Ile-et-Vilaine) le 2 janvier 2021.
Des gendarmes encadrent la dispersion de la rave-party de Lieuron (Ile-et-Vilaine) le 2 janvier 2021. (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)