La Norvège devient le premier pays au monde à dépasser les 50% de voitures électriques vendues en un an

Les quatre modèles neufs les plus vendus dans le pays nordique en 2020 étaient tous à propulsion électrique.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des voitures électriques sont en cours de charge dans une rue d'Oslo, en Norvège, le 30 avril 2019. (JONATHAN NACKSTRAND / AFP)

La Norvège est devenue en 2020 le premier pays au monde où les voitures électriques ont représenté plus de 50% des nouvelles immatriculations annuelles, selon les chiffres d'un organisme spécialisé publiés mardi 5 janvier. Selon le Conseil d'information sur le trafic routier (OFV), les véhicules électriques ont eu une part de marché de 54,3% l'an dernier, contre 42,4% un an plus tôt.

Les quatre modèles neufs les plus vendus dans le pays nordique (Audi e-tron, Tesla Model 3, Volkswagen ID.3 et Nissan Leaf) étaient tous à propulsion électrique. Le cinquième, la Golf de Volkswagen, a une version rechargeable mais les statistiques ne distinguent pas les types de motorisation. Les ventes de voitures électriques pour décembre ont battu un nouveau record mensuel, à 66,7%, portées par l'arrivée de nouveaux modèles, montrent les chiffres de l'OFV.

Plus gros producteur d'hydrocarbures d'Europe de l'Ouest, la Norvège est aussi un pays pionnier de la mobilité électrique grâce à une politique fiscale extrêmement avantageuse. Contrairement aux voitures diesel ou essence très lourdement taxées, les voitures propres y sont notamment exemptes de quasiment toute taxe, ce qui les rend compétitives à l'achat. Le pays nordique, où l'électricité est quasi intégralement d'origine hydraulique, nourrit l'ambition que toutes ses voitures neuves soient "zéro émission" à compter de 2025.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.