Mort de Freddie Gray à Baltimore : début du procès des six policiers

La mort de Freddie Gray, un jeune noir de 25 ans, avait provoqué des émeutes à Baltimore. En tout six policiers ont été mis en cause et seront jugés séparément. Le procès du premier policier démarre ce lundi avec la sélection des jurés. Un procès sous haute tension à Baltimore mais également dans le reste du pays, où les manifestants contre les violences policières guettent le verdict.

(A Baltimore, et ailleurs, les manifestants, attendent beaucoup du procès des six policiers jugés pour la mort de Freddie Gray © Reuters / Brendan McDermid)

Il est rare de voir des policiers sur le banc des accusés aux Etats-Unis. Sur un peu plus d’un millier de cas de citoyens tués par la police cette année, seule une poignée d’affaires ont donné lieu à des inculpations.

Dans le contexte tendu de ces derniers mois, ce procès n’est donc pas seulement celui des officiers jugés pour la mort de Freddie Gray. Il parle de violences policières, d’impunité et de racisme. Les manifestants, qui réclament la justice, espèrent beaucoup de ce procès.

Un procès sous haute tension

Les six policiers seront jugés dans six procès consécutifs : l’un est accusé de meurtre, quatre d’homicide involontaire et tous de mise en danger de la vie d’autrui après la mort de Freddie Gray, un Américain noir de 25 ans. Le jeune homme violemment arrêté, blessé aux cervicales pendant son transfert dans un fourgon de police, est décédé une semaine plus tard.

Ses funérailles avaient provoqué des émeutes à Baltimore et les autorités craignent évidemment que de nouvelles violences éclatent si les policiers sont reconnus non-coupables. Le juge et les jurés sont donc soumis à de fortes pressions et les policiers craignent d’être condamnés pour l’exemple.