Mali : un otage néerlandais d'Aqmi libéré par les forces françaises

Les forces spéciales françaises ont libéré lundi matin un otage néerlandais lors d'une opération dans le nord du Mali, a annoncé le ministère de la Défense. Il avait été enlevé en novembre 2011, le lendemain du rapt de deux français.

(Des soldats des forces spéciales françaises ont libéré lundi un otage néerlandais détenu par Aqmi au Mali. Photo d'illustration © Maxppp)

Dans un communiqué, le ministère de la défense indique que plusieurs individus ont été capturés lors de l'opération qui a permis la libération de Sjaak Rijke, un ressortissant néerlandais, enlevé à Tombouctou en novembre 2011.

"M. Rijke a été évacué et mis en sécurité à Tessalit, sur la base temporaire avancée de l'opération Barkhane. Il est sain et sauf", précise le ministère, dans un communiqué.

En visite à Izieux, dans le centre de la France, François Hollande a précisé que cette intervention s'était soldée par des "des morts et des blessés" parmi les djihadistes. Les ministres français de la Défense et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian et Laurent Fabius, ont informé leurs homologues néerlandais de la libération de l'otage, qui était apparu sur une vidéo d'Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) diffusée en novembre dernier.

L'otage est désormais en sécurité et reçoit des soins, a précisé le ministre des affaires étrangères hollandais, Bert Koenders. "C'est une formidable nouvelle pour Sjaak et sa famille. Je suis heureux et reconnaissant que cette période d'incertitude et de détresse soit terminée" a réagit le chef de la diplomatie hollandaise.