Les réflexions de Sarkozy qui froissent la Suisse

Alors qu’il était invité en Suisse, Nicolas Sarkozy a critiqué le système politique helvétique. L’ancien président suisse Adolf Ogi l’a coupé, parlant d’"irrespect".

(Nicolas Sarkozy s'est attaqué au système politique suisse © Reuters-Susana Vera)

Fâcherie entre deux ex-présidents. Lors d’une rencontre privée en Suisse devant des entrepreneurs et des personnalités politiques, Nicolas Sarkozy a critiqué le système politique helvétique. Le journal suisse Le Matin  qui révèle l’information, va même jusqu’à parler du "One-man-show de Sarko ". Nicolas Sarkozy se lâche et suggère que la Suisse intègre l’Union européenne. Il critique le système suisse qui impose un changement de président chaque année. L’éditorialiste du Matin , Stéphane Berney, explique que s’attaquer au système politique était un peu comme "attaquer le fondement de la Suisse ".

Un avis que l’ancien président suisse Adolf Ogi, connu "pour être un patriote très marqué " n’a pas bien pris. Pour le montrer il a coupé la parole à l’ancien président français. "Il est allé trop loin, il fallait dire stop ", rapporte-t-il, parlant d'"irrespect ".