Cet article date de plus de neuf ans.

Les quatre otages français enlevés au Niger sont vivants, selon le président nigérien

Dans un entretien à France 24, Mahamadou Issoufou, le président nigérien, assure que les otages français enlevés sur le site d'Areva au Niger sont vivants.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Gonzalo Fuentes Reuters)

Le président du Niger Mahamadou Issoufou assure que les otages
français enlevés dans le nord de son pays
sont vivants. En revanche, il avoue ne
pas savoir où ils se trouvent comme il l'a expliqué dans un entretien sur
France 24 diffusé ce samedi.

"Jusqu'ici les informations que nous avons
permettent de dire qu'ils sont en
vie
", a déclaré le président du Niger qui a par ailleurs rencontré ce vendredi
à Paris le président français François Hollande. "Ils peuvent être au
Mali, dans l'extrême nord, près de la frontière avec la Mauritanie. Ils peuvent
être en Libye ou ailleurs mais on n'a pas d'informations précises sur le lieu
où ils sont détenus
", a-t-il ajouté.

Daniel Larribe, Thierry Dole, Marc Féret et Pierre Legrand, sont quatre Français enlevés le 16 septembre 2010 sur le site du groupe nucléaire français
Areva à Arlit dans le nord du Niger par Al-Qaïda au Maghreb islamique
(Aqmi). Le 19 avril dernier François Hollande a plus au moins clairement expliqué que la
France n'avait pas de contacts avec leurs ravisseurs.

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.