Les Kurdes du PKK déposent officiellement les armes

Le chef militaire du parti indépendantiste kurde a officialisé ce samedi le cessez-le-feu avec la Turquie. Une déclaration qui fait suite à l'appel de leur leader Abdullah Öcalan, emprisonné dans les geôles turques depuis 1999.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

"Nous (...) proclamons officiellement et clairement le cessez-le-feu qui est entré en vigueur à compter du 21 mars, date à laquelle a été prononcé le message " d'Öcalan diffusé jeudi dernier, lance Murat Karayilan dans un message relayé par l'agence de presse kurde Firat News.

"Les guérilleros du Kurdistan libre ne lanceront aucune action militaire (...) Mais si nos forces sont attaquées, elles se défendront bien sûr contre de telles attaques", annonce le chef militaire du parti Kurde.

Le PKK précise que l'arrêt des combats ne pourra effectivement commencé qu'après la mise en place de négociations avec Ankara pour mettre fin à un conflit qui a fait plus de 45.000 morts depuis 1984.