Les femmes yézidies réduites à l’esclavage par Daech

Human Rights Watch alerte ce mercredi sur la situation des femmes yézidies kidnappées par le groupe terroriste Daech. "Des centaines ont été victimes d'exactions", selon l’organisation humanitaire. Elles sont utilisées comme esclaves, souvent sexuelles, par les combattants djihadistes.

(Un groupe de femmes yézidies qui ont fui le Kurdistan irakien © Reuters-Ahmed Jadallah)

Les persécutions du groupe terroriste Daech contre les Yézidis ne cessent d’augmenter selon Human Rights Watch. Jean-Marie Fardeau, le directeur du bureau français de l’organisation humanitaire, était l’invité de France Info ce mercredi. "Des centaines de femmes yézidies ont été victimes de ces exactions et qui continuent de l’être ", explique-t-il. Plus largement, "actuellement 2.500 Yézidis sont portés disparus ". Cette communauté, minoritaire au Kurdistan irakien, compte environ 600.000 personnes qui sont persécutées par Daech qui "massacrent " des villages, selon les officiels kurdes.

A LIRE AUSSI  ►►► Irak : qui sont les Yézidis, minorité menacée d’extermination ?

France Info a recueilli le témoignage rare d’une femme yézédie kidnappée et conduite à Mossoul par les hommes de l’Etat islamique. Amsha Ali, 19 ans a vu son mari de faire exécuté et a été mariée de force à un combattant. Elles racontent que les islamistes les "traitaient très mal et très sévèrement. On était privés de nourriture, ils étaient sales avec nous, ils ont violé toutes les filles yézidis. Ils vendaient des femmes et chaque fille devait devenir la femme de douze hommes de Daech ".

"Ils vendaient des femmes et chaque fille devait devenir la femme de douze hommes de Daech", témoigne une femme yézidie
--'--
--'--