Cet article date de plus de treize ans.

Les deux tiers des Etats-Unis essuyaient une tempête pour les fêtes de Noël, moment où les Américains voyagent beaucoup

Blizzard, neige, pluie et verglas sont à l'origine d'au moins 23 décès, pour la plupart dans des accidents de la circulation, attribués à la tempête qui a commencé à souffler mercredi sur tout le centre du pays.Des autoroutes ont été fermées et des milliers d'automobilistes étaient bloqués dans le froid.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Afrique
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Blizzard, neige, pluies  verglaçantes, inondations, tornades sur les deux tiers des Etats-Unis. (F2)

Blizzard, neige, pluie et verglas sont à l'origine d'au moins 23 décès, pour la plupart dans des accidents de la circulation, attribués à la tempête qui a commencé à souffler mercredi sur tout le centre du pays.

Des autoroutes ont été fermées et des milliers d'automobilistes étaient bloqués dans le froid.

De nombreux services religieux de Noël dans des églises ont été annulés.

Cette énorme tempête, deuxième à s'abattre sur les Etats-Unis en une semaine, ne devrait pas retomber avant samedi, selon les météorologues.La tempête "touche un énorme territoire et entraîne des records de précipitations", a indiqué vendredi a déclaré un porte-parole des Services météorologiques nationaux, ajoutant que "c'est plutôt inhabituel d'avoir deux tempêtes exceptionnelles en une semaine entre mi-décembre et fin décembre".

A Oklahoma City (Oklahoma) la neige a atteint 35 centimètres, un record absolu pour cet Etat, où les précipitations neigeuses n'empêchent pas les orages.

Jusqu'à 61 cm de neige étaient attendus vendredi en fin de journée dans certaines parties du nord du pays. Des alertes au blizzard ont été émises du Dakota du Nord (nord) au Texas (sud), où Dallas était recouverte de 7,5 cm de neige. La ville n'avait pas vu la neige tenir depuis Noël 1926.

Des centaines d'églises ont annulé les services de Noël jeudi et vendredi ou appelé les fidèles à la prudence, selon les médias locaux retransmettant leurs annonces.

Dans l'est du pays, les conditions de circulation étaient rendues dangereuses non pas par le blizzard, mais par des risques de fortes pluies et de pluies verglaçantes, risquant de transformer le sol en patinoire de la Caroline du Nord (sud-est) aux Etats de Nouvelle-Angleterre (nord-est).

Des alertes aux inondations ont été émises dans la perspective de la fonte de la neige tombée la semaine dernière, à la faveur du radoucissement des températures.

Quant au centre du pays, la météorologie nationale (NWS) y déconseillait tout déplacement, jugeant les conditions "dangereuses, voire impossibles".

Des centaines de vols ont été annulés dans de nombreux aéroports jeudi et vendredi.

Une tempête de neige exceptionnelle a déjà frappé la côte est des Etats-Unis les 19 et 20 décembre, paralysant les transports et les administrations.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.