Cet article date de plus de neuf ans.

Les "classeurs remplis de femmes" de Romney amusent la toile

"On m'a ramené des classeurs remplis de... femmes". Ce raccourci malheureux fait par Mitt Romney mardi soir, en réponse à une question sur la parité de l'emploi, n'est pas passé inaperçu. Pour ce deuxième débat télévisé avec Barack Obama, le mot "femmes" s'est classé en tête des plus cités sur les réseaux sociaux. Photo-montages, tweets enflammés et comptes Facebook dédiés ont rapidement vu le jour.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Reuters)

Lors du premier débat télévisé, Mitt Romney avait déjà agité la twittosphère en menaçant de supprimer Big Bird de la télévision américaine. Durant le second face à face mardi soir avec Barack Obama, Mitt Romney a à nouveau enflammé la Toile. Répondant à une question sur l'égalité des salaires homme-femme, le candidat républicain a évoqué "des classeurs plein de... femmes" oubliant malencontreusement de préciser qu'il s'agissait de classeurs de CV de femmes.

La polémique  relancée?

Alors qu'il semblait avoir amélioré son image auprès de la gent féminine après le premier débat télévisé, Mitt Romney pourrait bien avoir reperdu du terrain. Avec les attaques de certains élus républicains contre la contraception et l'avortement, Mitt Romney avait en effet perdu les faveurs de l'électorat féminin. 

Confronté à des difficultés pour recruter des femmes dans son cabinet alors qu'il était gouverneur du Massachussetts, Mitt Romney s'est vanté mardi soir d'avoir oeuvré à l'équité entre hommes et femmes au sein de ses équipes en expliquant être " allé voir un certain nombre d'associations, de groupes pour leur demander de l'aide. Et elles nous ont apporté des classeurs entiers pleins de... femmes " . Une mauvaise formulation qui a rapidement déclenché une cascade de commentaires railleurs sur le net. 

Cascade de réactions pour simple omission 

Et la twittosphère a été la première à s'emballer. Un premier compte Twitter a aussitôt été créé () et comptait après seulement trois heures plus de 5.400 abonnés, pour en regrouper plus de 32.000 mercredi en milieu de matinée. 

Pendant ce temps, de nombreux groupes ou pages Facebook ont vu le jour et s'amusent du raccourci hasardeux de Mitt Romney. Sur les blogs, des photo-montages plus ou moins sexites fleurissent, mêlant classeurs, femmes et Mitt Romney. Difficile également de dénombrer le nombre d'illustrations présentes sur la plate-forme de microblogging Tumblr (bindersfullofwomen.tumblr.com).

Ironie de l'histoire, Mitt Romney aura sans le vouloir mis à l'honneur les dames : avant même la fin du débat, le mot "femmes" est devenu le plus fréquent sur les réseaux sociaux juste derrière "Obama" et "Romney". 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.