Cet article date de plus de cinq ans.

Législatives irlandaises : toujours pas de vainqueur net

L’Irlande est ce dimanche soir dans l’incertitude la plus complète après des élections législatives qui n’ont dégagé à cette heure aucun vainqueur.
Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (Faute de suffrages suffisants, le parti Fine Gael du Premier ministre Enda Kenny ne sera pas reconduit © MaxPPP)

L'Irlande était plus que jamais dans l'incertitude : le décompte des bulletins de vote continue, et l’on attend toujours les résultats définitifs des élections législatives qui semblent peiner à dégager une majorité claire.

 

Tout au plus est-on certains que les partis au pouvoir, Fine Gael et Labour, ont été sèchement sanctionnées. Certains évoquent une impensable alliance historique entre les deux partis de centre droit, ces ennemis qui se succèdent au pouvoir depuis 1932.

 

D’ici à lundi, au plus tôt, où pourraient tomber les résultats définitifs, l’hypothèse d’un gouvernement de minorité ou celle de nouvelles élections n’est pas exclue.

 

Une chose est sure : le gouvernement de coalition sortant, entre le Fine Gael (centre droit) du Premier ministre Enda Kenny et le Parti travailliste, ne sera pas reconduit, faute de suffrages suffisants. Les tractations, elles, s'annoncent longues.

 

Les partis ont jusqu'au 10 mars et la première réunion du Dail (parlement) pour trouver une solution. Dix semaines après les élections, quelques milliers de kilomètres plus au Sud, l'Espagne, elle, est toujours sans gouvernement …

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.