Cet article date de plus de neuf ans.

Le président turkmène chute de cheval et tente d'étouffer l'affaire

VIDÉO | Le président du Turkménistan, un dictateur passionné de chevaux, a lourdement chuté alors qu'il venait de remporter une prestigieuse course hippique. Un incident que les services de sécurité ont tenté d'étouffer en saisissant toutes les images. En dépit des efforts, la vidéo s'est finalement retrouvée sur internet.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Reuters)

Le
président du Turkménistan, Gourbangouly Berdymoukhamedov, est connu pour son culte de la
personnalité qu'il cultive jours après jours. Passionné de cheval, il a ainsi
remporté dimanche une course de cheval s'adjugeant les 8,4 millions d'euros attribués
au vainqueur.

Une victoire saluée à
grand renforts de superlatifs par les médias du pays. Le journal Neitralny
Turkmenistan explique ainsi : "L'attention des
spectateurs était rivée sur la flèche d'or - Berkarar - monté par le dirigeant
de la nation. Tout s'est joué dans les dernières secondes et Berkarar a été le
premier à franchir la ligne d'arrivée."

Le leader chute à
l'arrivée 

Ce que les médias ne
disent pas, c'est que le "Arkadah" (patron) de la nation est tombé de
cheval une fois la ligne franchie. Une lourde et humiliante chute qui a
immédiatement été censurée dans un pays – l'un des plus fermé du monde – où la
presse n'est évidemment pas libre. Cette dictature d'Asie centrale est ainsi
l'une des pires, avec la Corée du nord, en terme de liberté des médias.

La vidéo de cet incident
a néanmoins réussi à déjouer les barrages et s'est retrouvée sur Internet. Un
véritable cauchemar pour les dirigeants turkmènes qui ont tout fait pour empêcher
cette diffusion.

Portables et caméras
contrôlés

Les services de sécurité
turkmènes ont ainsi contrôlé les portables, tablettes et caméras des passagers
quittant le Turkménistan à l'aéroport. De plus, des dizaines de personnes
soupçonnées d'avoir tenté de faire passer ces images auraient été arrêtées
selon le site d'opposition Gundogar.

Rapidement transporté à
l'hôpital, le président turkmène semble aller bien. Lundi, la télévision a
montré des images de Gourbangouly Berdymoukhamedov en bonne santé dans des réunions
officielles. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.