Le président américain a décidé de s'appuyer sur Facebook et Twitter pour mener sa prochaine campagne présidentielle

On ne change pas une équipe qui gagne. C'est dans cet esprit que Barack Obama a lancé sa candidature à un second mandat via un message sur Twitter, et un e-mail. Comme en 2008, il préfère Internet aux conférences de presse ou aux allocutions solennelles pour communiquer, organiser des événements et recueillir des fonds.

Lundi, Barack Obama a annoncé sa candidature à un second mandat sur son site internet.
Lundi, Barack Obama a annoncé sa candidature à un second mandat sur son site internet. (Capture d'écran du site BarackObama.com)

On ne change pas une équipe qui gagne. C'est dans cet esprit que Barack Obama a lancé sa candidature à un second mandat via un message sur Twitter, et un e-mail. Comme en 2008, il préfère Internet aux conférences de presse ou aux allocutions solennelles pour communiquer, organiser des événements et recueillir des fonds.

Sur ces deux réseaux sociaux, ainsi que sur son site, BarackObama.com, le président américain interpelle les citoyens de son pays avec la même phrase : "Say that you're in" (Dites si vous en êtes) et le slogan "Are you in ?" (Répondez-vous présent ?).

En première page, le site affiche en gros le logo de la nouvelle campagne d'Obama. Le "O" encerclant un soleil levant de 2008 est encore là. Mais cette fois, il est intégré dans le "0" de "2012". En-dessous, le site propose de visionner un petit film dans lequel le président-candidat n'apparaît pas, mais qui présente plusieurs de ses partisans expliquant pourquoi le dirigeant démocrate mériterait de rester à la Maison Blanche quatre années supplémentaires. Elle est également diffusée sur le site de partage de vidéos YouTube.



"L'esprit d'un effort collectif"

Dans son message de lundi, Barack Obama a affirmé que "la politique à laquelle nous croyons ne commence pas avec des publicités télévisées aux coûts exorbitants ou des fêtes somptueuses", bien qu'il ait eu recours à de tels expédients dans le passé. Il a évoqué "les gens qui se mobilisent par pâtés de maison, parlent à leurs voisins, collègues et amis" et dit compter sur ses partisans pour "mettre au point une nouvelle organisation que nous allons construire ensemble dans des villes et villages dans tout le pays".

Une stratégie payante en 2008, et qui semble convaincre les abonnés de Twitter (7,28 millions) et de Facebook. Sur près de 19 millions de "fans" de sa page, 86 957 ont déclaré aimer l'annonce de sa candidature.

Pour Nancy Scola, rédactrice en chef adjointe du blog TechPresident.com, qui couvre les nouvelles technologies et la politique, l'annonce de candidature de M. Obama était "soigneusement préparée, dans l'esprit d'un effort collectif". ""Répondez-vous présent?" pourrait être le slogan de nombreuses jeunes pousses" de l'internet", observe-t-elle dans un message sur son site. "De façon évidente, l'équipe Obama espère faire passer le message que la campagne de 2012 constitue un effort collectif".