Cet article date de plus de dix ans.

Le deuxième constructeur automobile japonais Honda a annoncé mardi le rappel de 437.763 voitures dans le monde

Après Toyota qui a rappelé quelque 8,67 millions de voitures dans le monde en raison de problèmes de pédales de frein et d'accélérateur, Honda fait revenir ses véhicules qui présentent un défaut d'airbag.Le défaut des Honda affecte surtout des voitures vendues en Amérique du Nord, notamment les modèles Civic et Accord produits en 2001 et 2002.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Getty Images - Justin Sullivan)

Après Toyota qui a rappelé quelque 8,67 millions de voitures dans le monde en raison de problèmes de pédales de frein et d'accélérateur, Honda fait revenir ses véhicules qui présentent un défaut d'airbag.

Le défaut des Honda affecte surtout des voitures vendues en Amérique du Nord, notamment les modèles Civic et Accord produits en 2001 et 2002.

En cas de déclenchement du coussin de sécurité lors d'une collision, "il existe une possibilité pour que l'accroissement brutal de la pression interne du gonfleur entraîne une rupture de son enveloppe et provoque une dispersion de fragments de l'airbag, avec un risque de blessure pour les occupants du véhicule", a expliqué Honda dans un communiqué. Selon Honda, une douzaine d'accidents ont été recensés, dont un mortel.

Les véhicules rappelés sont au nombre de 378.758 aux Etats-Unis, 41.685 au Canada, 9.227 au Mexique, 4.042 au Japon et le reste dans d'autres régions.

Selon Honda, 514.355 voitures dans le monde avaient déjà dû retourner chez le garagiste entre novembre 2008 et juillet 2009 à cause de ce même problème. Au total, 952.118 Honda auront donc été contraintes de subir des réparations.

Les nouvelles mesures ont été décidées après une enquête interne du constructeur qui a identifié un dysfonctionnement dans la chaîne de production. Tous les véhicules potentiellement affectés ont donc été rappelés également, même si aucun nouvel incident n'a été signalé depuis l'été 2009. Il s'agit du deuxième rappel massif chez Honda en deux semaines.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.