Cet article date de plus de sept ans.

Le bilan de la tuerie du Musée juif de Bruxelles s'alourdit

Le parquet de Bruxelles vient d'annoncer le décès de l'employé grièvement blessé dans la fusillade le 24 mai dernier ce qui porte à 4 le nombre de victimes. Il avait été gravement blessé dans la tuerie.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Le bilan de la tuerie du Musée juif de Bruxelles s'alourdit © Reuters | François Lenoir)

L’employé de 25 ans grièvement blessé le 24 mai, lors de la fusillade au Musée juif de Bruxelles est décédé vendredi à l’hôpital, où il était un état désespéré. Le bilan s'alourdit à quatre morts.

L'employé avait 25 ans

Le jeune homme travaillait au musée depuis 2013, il était chargé de la communication de l’établissement, un lieu de mémoire des cultures juives. Le bilan du drame s'est donc alourdi à quatre morts. Outre l'employé du Musée, un couple de touristes israéliens et une bénévole française de 66 ans ont perdu la vie. 

Une extradition refusée par le suspect

L’auteur présumé de la tuerie, Mehdi Nemmouche, a été arrêté à Marseille, le 30 mai, alors qu’il était passager d’un bus en provenance d’Amsterdam. Un contrôle douanier de routine a permis de découvrir dans ses bagages deux armes et des munitions. La Belgique ayant lancé un mandat d’arrêt, le suspect pourrait être extradé depuis la France. Mehdi Nemmouche a cependant refusé cette remise aux autorités belges.

La procédure le 5 juin a été lancée devant la Chambre de l’instruction de la cour d’appel de Versailles. L’audience a été renvoyée au 12 juin, à la demande de son avocat.   

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.