Cet article date de plus de dix ans.

Le barrage des Trois Gorges, le plus grand du monde, sur le Yangtsé, risque d'être obstrué par les tonnes d'ordures

C'est ce qu'a rapporté lundi la presse officielle. Les détritus sont si compacts par endroits qu'il est possible de marcher à la surface, affirme le China Daily.Près de trois tonnes de déchets sont ramassées quotidiennement autour du barrage, mais la pénurie de personnel et d'équipement a entraîné une dangereuse accumulation des immondices.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Près de trois tonnes de déchets sont ramassés quotidiennement autour du barrage (archives). (AFP PHOTO (CHINA OUT))

C'est ce qu'a rapporté lundi la presse officielle. Les détritus sont si compacts par endroits qu'il est possible de marcher à la surface, affirme le China Daily.

Près de trois tonnes de déchets sont ramassées quotidiennement autour du barrage, mais la pénurie de personnel et d'équipement a entraîné une dangereuse accumulation des immondices.

Les inondations provoquées par les pluies torrentielles ont en outre accéléré le phénomène.

"L'énorme quantité de déchets autour du barrage pourrait obstruer les portes d'écoulement du barrage des Trois Gorges", a déclaré Chen Lei un responsable de la société China Three Gorges Corporation en charge de l'ouvrage.

Plus de 150 millions de personnes vivent en amont du barrage et, dans certaines localités voisines, les ordures ménagères sont directement jetées dans le Yangtsé, faute de système adéquat, selon le journal.

Le pharaonique barrage des Trois Gorges (22 milliards de dollars) achevé en 2008 est un ouvrage de 185 m de haut avec une retenue d'eau d'une capacité de plus de 39 milliards de mètres cubes.

Mais le plus grand générateur d'électricité au monde a été particulièrement mis en cause ces dernières années pour son coût écologique et humain, notamment en raison des importants déplacements de population qu'il a entraîné.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.