Cet article date de plus de dix ans.

L’alerte au tsunami levée dans l’océan Indien

Les différents pays qui bordent l’océan Indien lèvent au fur et à mesure les alertes tsunamis. Plusieurs pays craignaient un raz de marée après l’important séisme au large de l’Indonésie ce matin.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Le spectre du tsunami de 2004 a plané une bonne partie de la
journée dans l’océan Indien. L’Indonésie, la Thaïlande mais aussi l’Inde et le
Sri Lanka ont tour à tour lancé des alertes au tsunami à la suite d’un
tremblement de terre d’une magnitude de 8,6 enregistré au large de l’île
indonésienne de Sumatra. Les habitants ont été incités à quitter le bord de mer
pour gagner les hauteurs.

Finalement, les différentes alertes ont été levées en milieu
de journée. La montée des eaux enregistrée a été inférieure à un mètre en
Indonésie. Une vague de dix centimètres de hauteur a touché une île située sur
la côte ouest de la Thaïlande. Les habitants du littoral ont été autorisés à
rentrer chez eux.

Ce séisme et ses répliques ont néanmoins occasionné des
scènes de panique notamment à Banda Aceh, en Indonésie. Les habitants ont cru
revivre les évènements de 20004. À l’époque, un tremblement de terre d’une
magnitude de 9,3 avait entrainé un tsunami qui avait ravagé les côtes d’une
dizaine de pays d’Asie du Sud-Est. Plus de 220.000 personnes avaient été tuées. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.