Cet article date de plus de treize ans.

La Russie réduit ses troupes en Ossétie

La Russie a réduit à 1.700 le nombre de ses militaires dans les régions géorgiennes d'Ossétie du Sud et d'Abkhazie
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Militaire d'Ossétie du Sud dans Tskhinvali (© AFP - Dmitry Kostyukov)
La Russie a réduit à 1.700 le nombre de ses militaires dans les régions géorgiennes d'Ossétie du Sud et d'AbkhazieLa Russie a réduit à 1.700 le nombre de ses militaires dans les régions géorgiennes d'Ossétie du Sud et d'Abkhazie

Les militaires russes étaient 4.800 après la guerre d'août 2008.

"Nous avons décidé que ce nombre était suffisant, au regard de (notre) armement moderne", a déclaré mercredi le chef d'état-major russe, le général Nikolaï Makarov lors d'un voyage dans la capitale de Mongolie, Oulan Bator.

L'Abkhazie et l'Ossétie du Sud ont célébré mercredi le premier anniversaire de la reconnaissance de leur indépendance par la Russie dans la foulée de la guerre éclair russo-géorgienne d'août dernier, un exemple que seul le Nicaragua a suivi.

La Géorgie a à plusieurs reprises dénoncé la présence illégale des troupes russes dans ces deux territoires, que Tbilissi n'a jamais cessé de revendiquer.

En plus de soldats, Moscou a déployé ses gardes-frontières pour sécuriser la "frontière" entre les deux régions séparatistes et le territoire géorgien.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.