Cet article date de plus de dix ans.

L'est des Etats-Unis affrontait de nouvelles chutes de neige mardi, après la tempête historique du week-end

Dans la région de Washington les administrations sont toujours fermées et les équipes de déneigement continuent à dégager les voies de communications.La météo nationale a annoncé une neige abondante "au cours des prochains jours" sur le quart nord-est du pays, des Grands Lacs au centre des Appalaches et de la Nouvelle-Angleterre à Washington.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Neige au Capitole (Washington le 9 février 2010) (AFP / Tim Sloan)

Dans la région de Washington les administrations sont toujours fermées et les équipes de déneigement continuent à dégager les voies de communications.

La météo nationale a annoncé une neige abondante "au cours des prochains jours" sur le quart nord-est du pays, des Grands Lacs au centre des Appalaches et de la Nouvelle-Angleterre à Washington.

Les nouvelles chutes de neige pourraient atteindre entre 25 et 50 centimètres sur la capitale et ses environs, où de nombreuses routes restent impraticables, où des foyers sont toujours sans électricité depuis samedi, voire vendredi, et où certaines écoles prévoient de rester fermées pendant toute la semaine. Le week-end dernier, il est tombé jusqu'à un mètre de neige par endroits.

La tempête historique du week-end a marqué les esprits. Si ces précipitations se confirment, l'hiver 2009-2010 sera le plus enneigé qu'aura connu la région depuis que les prévisions existent.

Le Washington Post rapporte que dans certains quartiers restés longtemps isolés, les habitants applaudissent au passage du chasse-neige et manifestent leur solidarité avec les équipes de la voirie, souvent épuisées, en leur apportant de quoi boire et manger.

La ville de Washington, la Virginie et le Maryland voisins ont déclaré l'état d'urgence, ce qui leur donne l'autorisation de faire appel aux militaires réservistes de la Garde nationale (National Guard).

Les aéroports de la région, restés fermés pendant la tempête du week-end, prévoyaient de nouveaux retards et annulations de vols.

Les compagnies d'électricité ont prévenu que, même sans cette nouvelle tempête de neige, il aurait fallu encore des jours pour rétablir le courant à de nombreux foyers plongés dans le noir et sans chauffage depuis le week-end en raison de la chute d'arbres sur les fils électriques. L'arrivée de cette deuxième vague ne devrait pas arranger les choses.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.