Kobané libérée, les premières images de nos reporters

Les forces kurdes ont chassé l'Etat islamique de Kobané en début de semaine. France Info est l'un des premiers médias à avoir rejoint la ville syrienne. Une ville détruite. Voici les photos de nos reporters.

(Place de la liberté à Kobané détruite à l'image d'une grande partie de la ville © RF-Omar Ouhamane)

Etienne Monin et Omar Ouahmane, les deux envoyés spéciaux de France Info ont pu entrer ce mercredi dans Kobané. Les Kurdes repris cette ville syrienne à l'Etat islamique. Sous les yeux de nos reporters, des ruines, des jeunes filles qui partent au front, fusil sous le bras, un paysage de désolation "traversé par l'odeur de la mort". Voici leur témoignage en images.

►►► Si vous sur tablettes ou smartphones, découvrez également les photos d'Etienne Monin sur son compte Instagram. Il raconte que "l'Est de la ville est un champ de grâvats. Les tirs de mortiers des djihadistes ont pulvérisé une grande partie des habitations  ". En entrant dans Kobané, "on entend encore le passage des aviosn et quelques coups de kalachnikov. Les alliés ne visent plus la ville et les Kurdes qui tirent semblent fêter leur victoire ".

#Kobabe avions dans le ciel mais plus de combat dans la ville

#kobane vehicule piegé non explosé attribué a #daesh