Maroc, ramadan détox

Le ramadan, c'est bientôt fini. Pour les musulmans qui l'observent, c'est la fin d'un mois d'abstinence et d'introspection. Mais pas que : la tendance, dans les milieux aisés de Casablanca, c'est d'en profiter pour faire du sport et perdre du poids.

France24

C'est souvent le paradoxe du ramadan : on ne mange pas du matin au soir, mais on grossit. Parce qu'on se venge lors de la rupture du jeûne.

Ce n'est pas le cas partout. Dans les milieux aisés de Casablanca, une mode s'installe. Jogging, yoga, fitness et régime alimentaire : place au ramadan healthy.

"C'est un peu une détox que l'on fait annuellement, on purifie le corps et l'esprit, c'est l'occasion de faire du sport pour perdre un peu de poids."

Baha Rabi est nutritionniste. Elle prodigue ses conseils aux auditeurs à la radio.

"Il faut commencer par de l'eau, à température ambiante, consommer trois dattes, se reposer un petit peu pour laisser à notre estomac le temps de s'adapter et de comprendre qu'il va recevoir de la nourriture, et éviter de grignoter."

Sur la plage, des cours de Yoga sont organisés spécialement pour les jeûneurs. Normal, selon le prof, Fettoum El Houari.

" «Ramadan c'est vraiment la période où les gens de tout âge vont chercher des activités pour se détendre, pour ne pas sentir le temps passer avant d'arriver au moment du ftour, ou l'on va aller rompre le jeûne ; et du coup c'est un moment  aussi qui vient participer à l'équilibre que l'on recherche pendant ce mois, entre une  bonne alimentation, une bonne hygiène de vie

Autre signe : ces restaurants "selects", qui proposent des plats spéciaux, sains et équilibrés. Parce que le ramadan détox n'est pas qu'une question sanitaire : c'est aussi devenu un business.

(FRANCE24)