Cet article date de plus de huit ans.

Yubari, village japonais ruiné

Yubari, sur l'île d'Hokkaïdo, a compté jusqu'à 110.000 habitants. Ils sont à peine plus de 10.000 aujourd'hui. Criblée de dettes, Yubari est une ville de vieux qui préfigure peut être le Japon de demain. La moitié de ses habitants a plus de 65 ans.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Afrique
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La dette de Kubari, au Japon, atteint 640 millions d'euros. (AFP/THOSHIFUMI KITAMURA)

Il sont tous partis ou presque. Depuis la fermeture des mines de charbon dans les années 70, Yubari s'est lentement vidée de ses habitants.

Mais ce qui ne serait qu'une histoire banale devient une terrible mise en garde. Car les autorités locales ont voulu, pendant des décennies, conserver contre vents et marées les équipements publics. Ajoutez à cela une politique touristique qui tourne au fiasco... Et, en 2007, Yubari fait faillite. Sa dette s'élève à ce jour à 640 millions d'euros, soit 60.000 euros par habitant.

Du coup, les jeunes, criblés d'impôts, quittent la ville. Certains veulent y voir une parabole du destin de l'Empire du Soleil-Levant. Ce pays qui ne cesse de vieillir ne pourra pas conserver son niveau d'équipement public, sauf à se ruiner...


Reportage AFP du 4 septembre 2012

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.