Un tir de missile de la Corée du Nord inquiète

La Corée du Nord a confirmé ce mardi 29 août le tir de missile de moyenne portée effectué au-dessus du Japon. Les condamnations sont unanimes. L'ONU a réuni son conseil de sécurité.

France 3

Il était 6 heures ce mardi matin sur l'île Hokkaido, au nord du Japon. Des sirènes d'alerte résonnent dans les rues. Les radios diffusent un seul message, repris en texte sur tous les smartphones : "tir de missile veuillez-vous abriter". Le missile à portée intermédiaire est passé pendant deux minutes au-dessus du Japon. Parti de Pyongyang, il a parcouru 2 700 kilomètres avant de tomber à 1 000 kilomètres à l'est du Japon dans l'océan Pacifique.

Nouvelles sanctions en vue

La dernière fois qu'un tel incident s'est produit, c'était il y a huit ans. Réaction virulente à Washington. Donald Trump a mis en garde la Corée du Nord : "Les actions menaçantes et déstabilisantes ne font qu'accentuer l'isolement du régime. Toutes les options sont sur la table". Ce mardi soir, le conseil de sécurité de l'ONU s'est réuni en urgence. Il devrait voter de nouvelles sanctions contre Kim Yong-Un, qui entend poursuivre la course aux armements.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le leader nord-coréen Kim Jong-Un observe le lancement d\'un missile depuis Pyongyang le 29 août 2017, selon cette photo diffusée par le Rodong Sinmun, organe du parti unique au pouvoir.
Le leader nord-coréen Kim Jong-Un observe le lancement d'un missile depuis Pyongyang le 29 août 2017, selon cette photo diffusée par le Rodong Sinmun, organe du parti unique au pouvoir. (YONHAP NEWS / NEWSCOM/ SIPA)