Polémique : longtemps interdite, la chasse à la baleine de nouveau autorisée au Japon

Le Japon vient d'annoncer qu'il se retirait de la commission baleinière internationale (CBI). La chasse au cétacé est donc rouverte.

En 1986, le Japon a signé le moratoire international qui interdit la chasse à la baleine dans des buts commerciaux. Malgré cela, l'archipel nippon n'avait jamais totalement stoppé sa pêche sous prétexte d'études scientifiques. Aujourd'hui, il renoue officiellement avec cette tradition du XIIe siècle. "Nous avons décidé de reprendre la chasse à la baleine à partir de juillet prochain. Nous nous retirons donc de la commission baleinière internationale (CBI)", a annoncé Yoshihide Suga, secrétaire général du Cabinet. Le Japon rejoint ainsi l'Islande et la Norvège.

Les ONG dénoncent une violation du droit international

Les défenseurs du cétacé sont inquiets et pointent du doigt la violation du droit international du pays. Les ONG en appellent à la communauté internationale pour condamner le Japon. Les Japonais quant à eux, sont partagés par cette décision. Certains évoquent la dépendance du pays à la pêche, d'autres estiment pouvoir manger autre chose. Selon l'Union internationale pour la conservation de la nature, les baleines sont "en danger".

Une baleine à bosse dans l\'océan Pacifique, au large de la ville de Los Cabos (Mexique), le 14 mars 2018. 
Une baleine à bosse dans l'océan Pacifique, au large de la ville de Los Cabos (Mexique), le 14 mars 2018.  (FERNANDO CASTILLO / AFP)