Le Japon nomme "Reiwa" l'ère du futur empereur Naruhito, qui débutera le 1er mai

"Cela signifie la naissance d'une civilisation où règne une harmonie entre les êtres", a précisé en conférence de presse le Premier ministre Shinzo Abe.

Le secrétaire général du Cabinet, Yoshihide Suga, annonce le nom de la nouvelle ère impériale, lors d\'une conférence de presse, à Tokyo (Japon), le 1er avril 2019.
Le secrétaire général du Cabinet, Yoshihide Suga, annonce le nom de la nouvelle ère impériale, lors d'une conférence de presse, à Tokyo (Japon), le 1er avril 2019. (KAZUHIRO NOGI / AFP)

L'ère impériale qui accompagnera le règne de l'empereur du Japon Naruhito, après l'abdication de son père Akihito, se prononce "Reiwa". Ce nom est composé de deux idéogrammes qui peuvent signifier "agréable" ou "ordre" et "harmonie" ou "paix". "Cela signifie la naissance d'une civilisation où règne une harmonie entre les êtres", a précisé en conférence de presse le Premier ministre Shinzo Abe, lundi 1er avril. "Le printemps vient après l'hiver sévère, ce nom veut marquer le début d'une période qui déborde d'espoir", a-t-il ajouté.

Le terme est extrait d'un poème japonais faisant référence à la nature, issu du plus ancien recueil de poèmes japonais, appelé Manyoshu. "C'est la première fois qu'il s'agit d'un terme issu de textes japonais" et non chinois, a précisé le chef du gouvernement, se disant "fier de la longue histoire du Japon"L'appellation de cette ère, dont la révélation est en soi un événement historique pour les Japonais, est le résultat d'une réflexion de plusieurs mois entre experts, personnalités d'origines diverses et dirigeants politiques. "C'est un nom magnifique", a commenté le prix Nobel de médecine Shinya Yamanaka, qui faisait partie des neuf membres du comité de personnalités.

Une abdication inédite depuis deux siècles

Ce nom accompagnera le règne de Naruhito qui débutera le 1er mai, pour succéder à Akihito, dont l'ère est "Heisei" ("parachèvement de la paix"). Le décret définissant le nom de la nouvelle ère, qui débutera le 1er mai, est signé par l'actuel empereur Akihito. Le 30 avril, lorsqu'il abdiquera et que débutera le lendemain l'ère "Reiwa", Akihito portera le titre d'empereur émérite A la minute même de l'annonce, les fabricants de calendriers ont lancé les presses pour sortir immédiatement des calendriers exceptionnels portant le nom de la nouvelle ère et débutant le 1er mai 2019.

Akihito, âgé de 85 ans, laissera le trône du chrysanthème un peu moins de trois ans après avoir signifié en août 2016 son intention de se retirer de son vivant. C'est la première fois en deux siècles qu'un empereur japonais abdique. La loi sur la Maison impériale ne prévoit pas une telle disposition. Selon ce texte, révisé en 1947, le décès de l'empereur ouvre la succession.