Japon: la ville de Nagasaki rend hommage aux morts de l'attaque atomique

Soixante-dix ans, jour pour jour, une attaque nucléaire avait anéanti la ville japonaise;

FRANCE 2

Les plus jeunes et les survivants tous empreints d'une même douleur pour commémorer l'attaque de Nagasaki. À Nagasaki ce matin, ils ont observé une minute de silence à l'heure exacte où la ville fut touchée. Le 9 août 1945 à 11h02, trois jours après Hiroshima, les Américains lâchent la seconde bombe atomique de l'histoire. La ville portuaire de Nagasaki est rasée. 80% des bâtiments sont détruits, 74 000 personnes périssent sur le coup dans cette attaque, mais aussi des semaines et des mois plus tard des suites de leurs brûlures et de nombreux cancers.

Souvenirs à vif

Aujourd'hui encore, les souvenirs sont à vif. "Je ne veux plus jamais qu'il y ait de guerre. Quand je repense à la bombe atomique, j'en tremble encore", explique au bord des larmes une survivante de l'attaque. Devant la statue de la paix, les Japonais ont fait des prières pour les victimes. Le Premier ministre japonais a, de son côté, pris des engagements : "Le Japon va travailler pour un monde sans armes nucléaires", a déclaré Shinzo Abe. Il y a 70 ans, la guerre nucléaire a fait au total plus de 250 000 morts.
 
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Les commémorations des 70 ans du bombardement de Nagasaki (Japon), samedi 8 août 2015.
Les commémorations des 70 ans du bombardement de Nagasaki (Japon), samedi 8 août 2015. ( REUTERS)