De passage au Japon, le pape François dénonce l'utilisation de l'arme nucléaire

Lors de son voyage au Japon, le pape François a pris position dimanche 24 novembre contre l'utilisation de l'arme nucléaire, rappelant que c'était "un crime".

FRANCEINFO

C'est une visite qui devrait rester dans l'histoire. Pour la première depuis 38 ans et la venue de Jean-Paul II, un pape s'est rendu au Japon. François en a profité pour rappeler la dangerosité des armes nucléaires. "L'utilisation de l'énergie atomique à des fins militaires est immorale, comme est immorale la possession d'arme atomique. Je le répète depuis deux ans", a martelé le pape François dimanche 24 novembre.

Hommage aux victimes d'Hiroshima

Cette déclaration forte résonne d'autant plus qu'elle a eu lieu lors d'hommages à Hiroshima, première ville détruite par l'arme atomique en 1945. Le pape a pris le temps d'écouter les témoignages de survivants de cette catastrophe. "Les corps des victimes étaient si brûlés et rouges. Leurs visages avaient doublé de volumes, leurs lèvres pendaient dans le vide", se souvient Yoshima Kajimoto, survivante du bombardement et âgée de 14 ans à l'époque.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le pape François au Vatican, le 8 mai 2019.
Le pape François au Vatican, le 8 mai 2019. (FILIPPO MONTEFORTE / AFP)