70 ans d'Hiroshima : les derniers survivants interpellent le Premier ministre

Il y a 70 ans, le 6 août 1945, la première bombe atomique lancée sur des hommes était larguée au-dessus d'Hiroshima, au Japon. Ce jeudi, une cérémonie du souvenir a eu lieu.

FRANCE 3

Tôt ce jeudi 6 août au matin, soit 70 ans jour pour jour après la bombe atomique balancée sur Hiroshima, nombre de Japonais sont venus prier à la mémoire de leurs défunts. "Nous offrons nos prières pour que cessent toutes les guerres", déclare Yoshinobu Shinno, prêtre shinto, au micro de France 3. Les représentants d'une centaine de pays sont présents. À la tribune, le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, adresse un message au Japon.

140 000 morts

Le 6 août 1945, un bombardier américain B29 décolle. À son bord, une bombe atomique d'une puissance phénoménale. À 8h15, la ville est littéralement soufflée. La température atteint 4 000°C. Plus de la moitié de la population est éradiquée : 140 000 morts. Quelques jours plus tard, l'empereur Hirohito signe la reddition du Japon. C'est la fin de la Deuxième Guerre mondiale. Aujourd'hui, les derniers survivants ont interpellé le Premier ministre qui veut modifier la constitution pacifiste depuis 70 ans. Ce soir, des milliers de lampions ont été déposés sur le fleuve, juste en face du mémorial.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des personnes se recueillent devant le Dôme de Genbaku, le mémorial de la paix d\'Hiroshima (Japon) pour commémorer le 70e anniversaire du premier bombardement atomique de l\'histoire, le 6 août 2015.
Des personnes se recueillent devant le Dôme de Genbaku, le mémorial de la paix d'Hiroshima (Japon) pour commémorer le 70e anniversaire du premier bombardement atomique de l'histoire, le 6 août 2015. (KAZUHIRO NOGI / AFP)