Cet article date de plus de sept ans.

Japon : un fort tremblement de terre ressenti jusqu’à Tokyo

Un puissant séisme a été enregistré à l’est du Japon samedi à 20h30, heure locale. D'après les premiers constats, la secousse ressentie à Tokyo n’a provoqué ni dégâts majeurs, ni alerte au tsunami.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Un puissant séisme au large du Japon a été ressenti jusqu'à Tokyo © MaxPPP)

Une forte secousse a été ressentie à Tokyo en début de soirée samedi, en raison d'un séisme. La magnitude a été évaluée à 7,8 par l'Institut américain de géophysique (USGS) a localisé le séisme à 874 kilomètres de la capitale japonaise, dans l'océan Pacifique.

Des mesures antisismiques efficaces

Frédéric Charles, correspondant de France Info à Tokyo, a évoqué une grande frayeur au 20e étage de l’immeuble qui abrite le club de la presse. La secousse dit-il "a duré une éternité" . La structure antisismique de l’immeuble a absorbé l’onde de choc, mais le mouvement de tangage latéral a duré plusieurs minutes. Dans de nombreux immeubles, la sensation a été identique et avec la même efficacité.

La centrale de Fukushima n'a pas été touchée, alors qu'elle avait été fortement impactée le 11 mars 2011. Les aéroports de la capitale japonaise n’auraient pas interrompu leurs services, si ce n'est pour mener des inspections. En revanche, la circulation des trains et métros a été stoppée. Cette secousse rappelle celle qui a été ressentie à Tokyo il y a quatre ans, lors du séisme et du tsunami qui avaient frappé et détruit en partie le nord-est de l’archipel. Très rapidement, 

A Tokyo, la frayeur est passée mais l’inquiétude porte à présent les répliques. Une demi-heure après la forte secousse, la terre tremblait encore.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.