Sicile : pourquoi les partis populistes ont balayé les vieux partis politiques

Le magazine "Avenue de l'Europe", diffusé mercredi 30 janvier sur France 3, est allé dans ces régions du continent devenues le terreau du populisme.

FRANCE 3

Mercredi 30 janvier, France 3 diffusera un numéro de Avenue de l'Europe, consacré aux peuples qui ont peur, et qui se tournent vers le populisme pour se rassurer. Exemple en Sicile (Italie), où la population a été séduite par le mouvement 5 Étoiles, mais aussi par la Ligue du nord. Des formations qui surfent sur le sentiment d'abandon d'une partie des habitants. Elena Pagana élue sur l'île sous l'étiquette des 5 Étoiles, parti populiste de gauche, a balayé les anciens politiciens responsables de situations révoltantes.

Un gaspillage de 6,5 millions d'euros

"Tu vois ce pont, c'est l'archétype des chantiers inachevés de Sicile. Comment a-t-on pu dépenser 6,5 millions d'euros ici ?", pose-t-elle en montrant la carcasse d'un pont loin d'être terminé. Tout cela "pour une route fermée, qui n'a jamais été ouverte, qui a provoqué de nombreux dommages". Une route qui pénalise les villages alentour, soit environ 40 000 personnes, selon l'élue régionale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministre de l\'Intérieur italien Matteo Salvini, le 19 janvier 2019 à Naples (Italie).
Le ministre de l'Intérieur italien Matteo Salvini, le 19 janvier 2019 à Naples (Italie). (ELIANO IMPERATO / CONTROLUCE / AFP)