Cet article date de plus de neuf ans.

Pier Luigi Bersani, chef de la gauche italienne, renonce à former un gouvernement

A défaut de majorité parlementaire stable pour le soutenir, il a annoncé sa décision jeudi, après avoir rencontré le président italien, Giorgio Napolitano.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : < 1 min.
Pier Luigi Bersani, le chef de la gauche italienne, lors de sa conf&eacute;rence de presse au palais pr&eacute;sidentiel, le 28 mars 2013, &agrave; Rome (Italie). (ALBERTO PIZZOLI / AFP)

Pier Luigi Bersani a jeté l'éponge face à une mission qui s'annonçait quasi-impossible. Le chef de file de la gauche italienne a annoncé, jeudi 28 mars, avoir renoncé à former un gouvernement, faute d'avoir pu constituer une majorité parlementaire stable pour le soutenir. "Les discussions [avec les autres formations politiques] n'ont pas abouti", a-t-il déclaré à la presse, juste après avoir rencontré le président italien, Giorgio Napolitano. Ce dernier a annoncé qu'il allait lancer "directement ses propres consultations".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Italie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.